Un avis défavorable sur le S.D.R.I.F. de la Communauté d'Agglomération Grand Paris Seine-Ouest

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

Un avis défavorable sur le S.D.R.I.F.

GpsoLors de la séance plénière du 7 courant de la Communauté d'Agglomération Grand Paris Seine-Ouest, nous nous sommes prononcés à une large majorité contre le projet en l'état du Schéma Directeur de la Région Ile de France (S.D.R.IF.) qui ne tient pas suffisement compte de l'état d'avancement de notre Communauté d'Agglomération et veut autoritairement casser la dynamique économique de notre territoire et imposer une autorité régionale en matière de logement pour rompre le déséquilibres est-ouest. En matière de transport, ce schéma directeur rompt avec la dynamique de noter contrat de développement territorial voté en novembre dernier.

 



De fait, pour notre communauté d’agglomération, le report à l’horizon 2030 dans le SDRIF du prolongement de la ligne 12 est en opposition frontale avec la dynamique portée par notre Contrat de Développement Territorial qui voulait, à travers la réalisation du métro du Grand Paris et de ce prolongement faire de la station du RER C issy Ville un pôle multimodal de transports essentiel pour GPSO.

 

Ce contrat de développement territorial comporte également des objectifs de densification légitime et raisonnée dans les proches périmètres des stations du futur métro du Grand Paris et la gestion de la densification dans nos territoires ne saurait donc être transférée au niveau régional.

 

En matière de logement, nous avions approuvé lors de la séance précédente la pertinence et le volontarisme de notre Plan Local de l’Habitat et il ne nous apparaîtrait pas sain de changer d’objectifs ou de mode de gouvernance.

 

Le nécessaire rééquilibrage entre l’est l’ouest de l’Ile de France se fait déjà légitimement via le système de péréquation financière accroissant pour notre Communauté d’Agglomération le poids des contributions à la solidarité entre territoires. Il ne saurait donc être question de casser de manière aussi dogmatique qu’inutile la dynamique de création d’emplis sur nos territoires, maillon essentiel de la bonne gestion de ceux-ci, dynamique dont les territoires de l’ouest francilien pourrait s’inspirer.

 

Les importantes réserves que je viens d’énumérer ont milité de fait pour l’avis défavorable sur le projet de SDRIF déjà émis par ailleurs par les instances départementales.

 

http://www.issydemocrates.com/2013/02/un-avis-d%C3%A9favorable-sur-le-sdrif.html

Publié dans SDRIF - IDF

Commenter cet article