Renforcer l’attractivité du Grand Paris : c’est maintenant ! par Gilles Ricour de Bourgies (FNAIM paris - IDF)

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

par Gilles Ricour de Bourgies
Président de la FNAIM Paris Ile-de-France
 

 

                par Gilles Ricour de Bourgies
Président de la FNAIM Paris Ile-de-France

 

 

 

Depuis 2008, le monde est devenu urbain :plus de la moitié des habitants de la planète vit désormais dans des villes. Et en 2025, si les évolutions se prolongent, ce seront les deux tiers. Il y aura 40 « villes » de 10 à 40 millions d’habitants dans le monde – dont 35 dans les pays du Sud et les pays émergents1. Selon un récent rapport du cabinet McKinsey2, ce profond mouvement d’urbanisation favorise la consommation mondiale : les villes émergentes accueilleront un milliard de nouveaux consommateurs et 600 millions d’entre eux vivront dans les 440 villes émergentes les plus dynamiques. D’ici à 2025, toutes ces villes, chinoises à 50 %, assureront près de la moitié de la croissance mondiale. Ainsi que le relèvent les consultants de McKinsey :  »The urban economic center of gravity is shifting »… Que pèsera Paris dans ce vaste mouvement de « renversement du monde3″ en faveur des pays du Sud et de l’Est ?Que pèse déjà Paris, à la fois comme capitale d’une nation qui tourne peu à peu le dos à la croissance et comme principale métropole d’une « zone euro » engluée dans une interminable crise financière ? Bref, « Paris brille-t-il » encore, et suffisamment ?

 

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article