Les CDT, une opportunité pour innover ?

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

Localtis.info 

 

Grand ParisPublié le vendredi 22 juin 2012

A l'occasion d'un colloque organisé le 21 juin 2012, la Driea, la Direccte et Advancity ont posé la question de l'opportunité d'innover à travers les contrats de développement territorial (CDT) prévus dans le cadre du Grand Paris. Si innover semble plutôt facile, s'organiser paraît moins évident.

Les contrats de développement territorial (CDT) sont-ils une opportunité pour innover ? C'est ce qu'ont voulu savoir la direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement de Paris (Driea), la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) et Advancity, à  l'occasion d'un colloque organisé le 21 juin 2012. Les 20 CDT du Grand Paris, signés entre l'Etat et les élus, sont en cours de préparation. Pour le moment, on en est encore aux accords-cadres qui fixent les grandes orientations. Ces projets de contrat doivent ensuite être précisés et soumis à enquête publique d'ici février 2013 avant la signature définitive. Ils doivent notamment prévoir la construction des 70.000 logements par an programmés dans le Grand Paris. "Les CDT sont une réelle opportunité pour innover car on va créer de toutes pièces des quartiers nouveaux, explique Gérard Eude, vice-président du conseil général de Seine-et-Marne à Localtis. C'est le bon moment pour introduire des expérimentations et intégrer dans la construction des bâtiments des solutions innovantes." Plus facile en effet de prévoir ces innovations, avec les contraintes environnementales, pour un ensemble de bâtiments construits au même moment, que sur un bâtiment inclus dans un environnement déjà existant. "On peut aussi réfléchir et imaginer la manière dont on vivra dans les villes dans vingt ans avec une logique de co-conception avec les habitants", insiste le vice-président de Seine-et-Marne.
Autre intérêt des CDT en matière d'innovation : ils permettent aux industriels de travailler ensemble. "Cela nous a mis le pied à l'étrier ; c'est la première fois que de grands groupes concurrents se mettent ensemble pour prendre enfin ce problème à bras-le-corps, a expliqué Claude Arnaud, directeur régional Ile-de-France de Véolia Transport. En cela, les CDT sont un moyen contractuel utile."

"Le CDT sera-t-il le bon remède ?"

Les intervenants ont mis en avant la nécessité de travailler en réseau, "de créer un archipel de CDT", comme l'a affirmé Pierre Quay-Thevenon, vice-président de Plaine Commune. "Il n'y aurait rien de pire que de construire de grands équipements sans notion métropolitaine." Autre problème : la gouvernance des CDT. "La technologie et l'envie existent, de ce côté-là il n'y a pas de problème. Mais cela ne suffit pas [...] il faudra aussi mettre de l'huile de coude", a insisté Claude Arnaud. Or le type de gouvernance des CDT n'est pas encore connu. Cela fait partie des points qui seront précisés à la suite des accords-cadres. "Nous avons des interrogations sur ce qui va se passer, détaille Gérard Eude. Il y aura peut-être des CDT à géométrie variable car ils ne peuvent pas tous être gérés de la même manière." Difficile aussi de concilier les axes stratégiques d'un CDT avec les projets existants, issus de structures présentes sur le territoire couvert par le contrat. "Certains structures préexistantes, comme par exemple les intercommunalités, auront elles aussi leurs prérogatives, poursuit Gérard Eude, il va falloir concilier tout ça. La difficulté est cette complexité qu'il va falloir gérer." D'autant plus que d'autres soulèvent le problème de la lenteur et de la lourdeur de certaines procédures dans le monde urbain. "On est englué dans les procédures avec une fragmentation des acteurs, a ainsi dénoncé Pierre Veltz, président de l'établissement public Paris-Saclay. C'est une débauche de temps et d'argent !"

 

Emilie Zapalski

 

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250263872466&cid=1250263868572

 

 

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article