Le retour de la croissance passera par le Grand Paris (Association du Grand Paris)

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

Association Grand Paris

www.associationgrandparis.fr

Paris, le 3 octobre 2012

Réaction a l’annulation du financement de 1 milliard d’€uros de la société du Grand Paris pour le financement du métro Grand Paris Express

L’Association Grand Paris regrette le choix de sacrifier les investissements d’avenir pour la croissance de la métropole du Grand Paris et l’amélioration de la qualité de vie des habitants de l’agglomération parisienne. Le retour de la croissance, prôné par le Président de la République passera par une redynamisation de la première métropole d’europe, moteur de l’innovation, de la recherche et de la création d’emplois qualifiés en France. Alors que la compétition entre les grandes métropoles mondiales bat son plein pour attirer les sièges sociaux et les laboratoires de recherche, le Grand Paris souffre d’un déficit chronique d’investissement structurels dans ses infrastructures de transport, d’aménagement et de développement économique. Les changements de gouvernance ne doivent pas affecter le moteur de la croissance française avec 1/3 du PIB et la moitié des chercheurs français.

L’Association Grand Paris plaide pour un tracé prioritaire dans le nord est parisien avec un axe La Défense-Saint-Denis-Roissy qui permettra a la fois de désenclaver le 93 en y favorisant la création d’emplois et d’améliorer la déserte du premier aéroport et pôle de congrès francilien. Cet axe doit être préféré a l’axe sud qui a été retenu a notre grande surprise pour des raisons techniques de facilité de déserte et non sur des critères de choix politiques a notre grand étonnement.

Alors que la réforme territoriale et la décentralisation va bientôt être annoncée par le gouvernement, nous souhaitons également que la métropole du Grand Paris bénéficie d’une véritable gouvernance métropolitaine afin de piloter démocratiquement l’avenir de la première métropole française, la seule a ne pas être dotée d’une intercommunalité pour améliorer la péréquation fiscale, piloter son aménagement et la création d’un parc de logement plus homogène. Le Grand Paris ne peut plus être piloté par des ingénieurs des Ponts & Chaussés depuis les Ministères mais doit être un véritable projet démocratique pour l’ensemble des franciliens qui doivent être associés a leur avenir. Alors que Londres a remporté les JO grâce notamment a l’organisation efficace du « Greather London » et de son Maire élu au suffrage universel… il serait temps qu’une Métropole démocratique voit le jour dans le Grand Paris !

Pour Antonio Duarte , président de l’Association Grand Paris : «Le retour de la croissance française passera pas le Grand Paris ou ne passera pas…. Le Grand Paris est le moteur de l’innovation et de la création d’emplois en France dans la compétion mondiale des villes-mondes. Le financement du métro doit être sanctifié et investit prioritairement dans les territoires délaissés du 93 pour conjuger solidarité, croissance et justice sociale. C’est l’occasion également de doter la métropole d’une véritable gouvernance, que nous réclamons depuis 7 ans et qui doit être mise en débat lors de la prochaine loi sur la décentralisation. Nous sommes les girondins de Paris : rendons la capitale a ses habitants, c’est un acte normal de démocratie locale qui doit devenir la règle pour mettre fin a trois siècles de jacobinisme ! Le Grand Paris doit entrer dans l’ère de la démocratie et de la responsabilité… »

Publié dans Grand Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article