L'impact du métro du Grand Paris

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

Essentielle pour la réussite d'Europa City, la question du réseau de transports a bien failli faire capoter le projet. Sans le métro automatique du Grand Paris, il était illusoire d'imaginer que cet équipement puisse trouver son public. Un premier pas sera franchi en 2020 avec la mise en service d'un raccordement au RER D, mais la fréquentation sera inférieure de 20 % à ce qui était initialement prévu. Il faudra attendre 2025 pour que le métro automatique arrive, par le sud.

Son prolongement au nord, vers Roissy, ne viendra que cinq ans plus tard, d'où une baisse supplémentaire de fréquentation de 2 %. Une étude commandée par Immochamp à Egis et Systra a néanmoins conclu à la faisabilité du projet dans ces conditions. Elle devra encore être validée par les travaux de la Société du Grand Paris, qui va construire le métro et en définir les caractéristiques précises.

Elles seront prises en compte dans la définition du projet définitif. Dans tous les cas, cette montée en charge plus lente que prévu de la fréquentation pèsera sur la rentabilité globale de l'investissement qui pourrait être optimisé.

Écrit par Dominique MALECOT

http://www.lesechos.fr/economie-politique/regions/idf/0202718551185-l-impact-du-metro-du-grand-paris-562641.php

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article