Grand Paris: les transports du quotidien en Ile-de-France ont leur convention de financement Etat-Région

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

L'amélioration des transports du quotidien en Ile-de-France, RER, tramways, bus ou métro, fait l'objet d'une convention de financement entre l'Etat et la Région, pour un montant de 6 milliards d'euros, première déclinaison concrète des engagements du Premier ministre sur le Nouveau Grand Paris.
 

Cette délibération a été adoptée jeudi au Conseil régional d'Ile-de-France, à la quasi-unanimité des groupes, seul le Front de Gauche et Alternatifs (mélenchoniste) s'abstenant.
 

Ce protocole fixe la part de chaque financeur. Sur les 6 milliards d'euros, l'Etat s'engage sur 1 md, la région sur 2,5 mds, les autres collectivités (départements) et les opérateurs sur 0,5 md et la Société du Grand Paris (SGP) pour 2 mds.

Il inscrit noir sur blanc comment financer d'ici 2017 le "Plan de Mobilisation" pour les transports de la région, qui concerne l'existant. Il représente une des deux faces du "Grand Paris" des transports, quand le futur métro automatique en est l'autre face. Ce dernier fera également l'objet d'une convention de financement Etat-Région au second semestre 2013.

Le document adopté jeudi liste les opérations nécessitant des crédits, comme par exemple de la modernisation et amélioration des RER A, B au Sud, C, le tramway T4 à Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis) ou la prolongation de la ligne 12 du métro à Aubervilliers, de la 14 à Mairie de Saint-Ouen ou encore de la 4 à Bagneux 5hauts-de-Seine.

"Ca nous fait tous ensemble une obligation de réussite", a déclaré Jean-Paul Huchon, président PS de la Région, à l'issue de ce vote très consensuel. "C'est un dossier historique".
"Alors que certains nous ont vendu du rêve à crédit pendant des années, là nous présentons des milliards fléchés sur des actions définies", s'est réjoui Pierre Serre, vice-président EELV en charge des transports.

 

Copyright © 2010 AFP. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) (dépêches, logo) sont protégées pas des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune des informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploité commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article