Grand Paris: le projet de transformer le 15ème arrondissement en parking divise

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

280px-Paris_15e_arr_jms

 

Le Grand Paris suscite de nombreux écrits, y compris sous forme humoristique.

 

Alors que les projets du Grand Paris en sont encore au stade préliminaire, l’un d’eux a particulièrement attiré l’attention.

 

Les concepteurs ont ainsi envisagé la transformation totale du quinzième arrondissement de la capitale en parking, pour suppléer aux problèmes de stationnement rencontrés depuis des années par les riverains. Une solution qui fait débat et divise sur le terrain. Enquête.

 

La fin des problèmes de stationnement en vue

 

Pour les experts, il est d’abord clair qu’il est aujourd’hui devenu impossible de se garer dans Paris. Pour remédier à ce problème qui empoisonne la vie de bien des Parisiens, il est envisagé de transformer le quinzième arrondissement en un parking de plus de 8km². Pour beaucoup, cela signifierait la fin des problèmes de stationnement dans Paris intra-muros. « Oui c’est un projet qui divise mais il faut se rendre à l’évidence, si on ne fait rien, d’ici quelques années, on ne pourra plus se garer nulle part dans Paris » explique un des rédacteurs du rapport.

 

Pour les auteurs du rapport, la création d’un immense parking en bordure de la capitale résoudrait bien des problèmes de circulation. « Beaucoup de gens de banlieue pourront se garer pour ensuite emprunter les transports en commun, cela va faciliter la vie de dizaine de milliers de franciliens » . Le rapport préconise un début des travaux pour la fin 2015 pour une mise en service à l’horizon 2020.

 

Des avis partagés

 

Un rapport qui ne fait pas que des heureux. Mais pour la Mairie de Paris cela met aussi en évidence certains problèmes liés au quinzième arrondissement. « Une étude démontre que plus du tiers des Parisiens ne sait pas situer le 15ème arrondissement sur une carte » explique un responsable urbanisme de la Mairie de Paris. «  Dans certains cas, il apparaît même que plus de la moitié des habitants vivants dans le 15ème ignore totalement qu’ils y vivent » .

 

Plus grave, les médecins ont récemment montré que vivre dans le 15ème arrondissement aggravait les risques de dépressions: « C’est un quartier très mal aimé et raillé, beaucoup de nos patients n’arrivent pas à se faire à l’idée qu’ils vivent dans le 15ème arrondissement » .

 

Sur le terrain, certains riverains sont divisés: « Cela fait des années que je vis dans le 15ème, au fond je m’y suis attaché, ce n’est pas parfait, c’est peut-être lié au syndrome de Stockholm mais on s’habitue » explique l’un d’eux.

 

De son côté la Mairie de Paris a expliqué qu’elle allait prendre le temps de la réflexion sur ce sujet. « Il faudra du temps, il va falloir reloger des gens mais nous avons reçu déjà des témoignages d’habitants qui au contraire souhaitent que tout se passe très vite, ils ont hâte de quitter le 15ème pour un autre arrondissement de la capitale«   . Un dossier à suivre, donc.

 

Basile Sangène

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article