Deux conseillers de Paris UMP et UDI pour la suppression des départements en Ile-de-France

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

Deux conseillers de Paris UMP et UDI se sont prononcés récemment pour la suppression des départements en Ile-de-France, dans le cadre du débat sur la gouvernance de la métropole parisienne.

 
Jérôme Dubus, conseiller de Paris UMP et délégué général du Medef Ile-de-France, se dit favorable dans une tribune publiée lundi 7 janvier 2013 sur le site internet atlantico.fr à la création d’intercommunalités “démographiquement et économiquement puissantes”, au renforcement des pouvoirs de la région, et “à terme” à “la suppression, en douceur, de l’échelon départemental”.

 

Le conseiller UMP propose que la région se voie “reconnus un pouvoir et des moyens financiers pour définir, coordonner et mettre en oeuvre les politiques structurantes : aménagement urbain, développement économique et emploi, transports, logement, environnement, enseignement/formation, recherche et innovation”.

 

La conseillère de Paris UDI Valérie Sachs, dans un point de vue publié fin décembre sur le huffingtonpost.fr, avait elle aussi appelé à renforcer le rôle de la région, notamment en matière de transports, et à dissoudre les huit départements franciliens.

 

Maire du Grand Paris – Elle avait également appelé de ses voeux la création d’un “conseil du Grand Paris élu au suffrage universel direct”, avec à sa tête un “maire du Grand Paris”.
 

Compétent sur “un périmètre dans un rayon de 20 km depuis Notre-Dame”, il aurait en charge “en priorité les grandes questions urbaines : aménagement au travers d’un plan global d’urbanisme, attribution des permis de construire et politique du logement”.

 

Les deux conseillers mettent en garde contre la création d’une nouvelle structure qui ajouterait une “couche supplémentaire au millefeuille institutionnel actuel”.

 

Conservatisme – Dans le viseur de M. Dubus, la proposition du maire de Paris, Bertrand Delanoë, de créer un “pôle métropolitain parisien”. “Tout se passe, en fait, comme si le but n’était pas de faire mais de faire semblant en surajoutant une nouvelle structure à celles qui existent déjà. Manifestement le conservatisme l’emporte sur toute autre considération”, accuse-t-il.

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article