Déclaration solennelle du Conseil Municipal de Villejuif demandant au Gouvernement les crédits indispensables à la réalisation du Grand Paris Express

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

Les Villejuifoises et les Villejuifois sont profondément attachés à la réussite du projet de métro Grand Paris Express.

Avec 2 lignes du métro et 3 nouvelles stations : Louis Aragon, l’Institut Gustave Roussy à l’intersection de la rocade sud et du prolongement de la ligne 14 jusqu’à Orly et celle des 3 communes située à la jonction des quartiers sud de la ville et des villes de l’Hay-les Roses et Chevilly-Larue, notre ville sera l’une des mieux desservies de la métropole francilienne.

 

Ce métro pour la banlieue est une grande exigence de justice et d’égalité pour nos populations et pour nos territoires. Il s’inscrit pleinement dans cette perspective d’une métropole écologique et solidaire.

 

Depuis des années, les Villejuifois et leurs élus se sont fortement mobilisés pour obtenir ce métro pour la banlieue afin de disposer de moyens de transport modernes, rapides, rompant l’enclavement de villes ou de quartiers pour lesquels l’accès au travail ou aux études est difficile.

 

Nous nous sommes donc félicités, dans la diversité de nos sensibilités politiques, de l’accord signé le 26 janvier 2011 entre l’État et la Région pour lancer ce véritable chantier d’intérêt général et tant attendu par tous les Franciliens et avons regretté que le gouvernement n’ait pas versé de dotation pour la Société du Grand Paris dans la loi de Finances pour 2012.

 

Dans ce cadre, la décision du Gouvernement de ne pas inscrire le premier milliard d’euros de dotation de la Société du Grand Paris dans la loi de programmation budgétaire 2013 -2015 suscite de fortes inquiétudes et notre désapprobation.

 

Si nous prenons acte des éléments communiqués par la Ministre de l’égalité des territoires et du logement, en charge du Grand Paris qui indique que « les engagements de l’État seront tenus, précisés et financés », nous restons vigilants afin que les réflexions en cours ne conduisent pas à enrayer la concertation qui démarre avec les habitants.

 

En effet, si cette décision était maintenue, elle risquerait de retarder la réalisation de ce chantier, notamment l’échéancier du tronçon Pont de Sèvres-Noisy-Champs, alors que nos populations expriment un besoin urgent de liaisons nouvelles et que le réseau actuel de transport en commun est saturé.

 

Elle aurait également des conséquences pour le développement de nos territoires.

 

En effet, ce projet participe pleinement du développement économique et les investissements pour le réaliser sont de nature à générer de nombreux emplois dont pourraient bénéficier des habitants - des jeunes et moins jeunes - de notre commune. A l’heure où nous sommes mobilisés pour « inverser la courbe du chômage » cette décision gouvernementale, si elle était maintenue, serait un grave contre-sens.

 

Enfin, notre ville s’apprête avec d’autres collectivités et l’État à signer prochainement le projet de contrat de développement territorial qui porte une grande ambition de développement scientifique, économique, social et environnemental. Tout retard dans le calendrier ou toute remise en cause de ce réseau du Grand Paris Express porterait préjudice à la mise en oeuvre effective des orientations de notre CDT et à des projets opérationnels comme celui de Cancer Campus : projet scientifique et médical d’envergure internationale qui réunit de nombreux partenaires scientifiques et économiques.

 

Le Conseil municipal demande donc au Gouvernement d’intégrer dans le projet de loi de programmation budgétaire les crédits indispensables à la réalisation du chantier du Grand Paris Express

 

Le Conseil municipal s’associe à la demande que des élus franciliens, parlementaires, présidents de conseils généraux, maires, soient reçus en urgence par le Président de la République ou le Gouvernement.

 

Le Conseil municipal invite les Villejuifoises et les Villejuifois à participer à la réunion publique organisée avec la Société du Grand Paris le jeudi 18 octobre à l’espace Congrès des Esselières où seront présentées les nouvelles gares qui seront situées sur notre commune et l’état d’avancée des travaux prévus pour ce réseau du Grand Paris Express.

ADOPTION UNANIME DU CONSEIL MUNICIPAL DE VILLEJUIF

Le 4 OCTOBRE 2012

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article