De niveaux de mobilisation de la main-d’oeuvre contrastés entre l’Est, l’Ouest et le bassin parisien d’une part et le Nord, le Sud et les Dom d’autre part

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

Taux d’emploi des 15 à 64 ans

Mise à jour : octobre 2012

Le taux d’emploi moyen en France est de 63,3 % en 2009. La géographie du taux d’emploi des 15 à 64 ans est proche de celle du taux d’activité. Les zones d’emploi dans lesquelles ce taux est le plus élevé se situent dans les régions frontalières de l’Est et en Rhône-Alpes (les zones de Morteau et du Mont-Blanc, par exemple, ont le taux d’emploi le plus élevé avec respectivement 74,1 et 74,6 %), dans le bassin parisien (Versailles, 71 %) et dans l’Ouest, sur un axe un peu plus étiré que pour le taux d’activité, allant des zones d’emploi de Saint-Lô, de Laval et de Loudéac à celles de La Roche-sur-Yon et de Niort (par exemple, Vitré, 73,6 %).

De même que pour le taux d’activité, les zones dans lesquelles le taux d’emploi des 15 à 64 ans est le plus faible se situent essentiellement dans le Nord (Lens-Hénin, 52,3 %) et dans le Sud (Alès en Languedoc-Roussillon, 54,3 %, Corte en Corse, 48 %) et, surtout, dans les Dom. Le taux d’emploi le plus élevé des départements d’outremer est de 54,2 %, dans la zone Centre-agglomération de la Martinique. La zone de Saint-Laurent en Guyane possède le taux d’emploi le plus faible de l’ensemble des zones d’emploi : 28,0 %.

Le taux d’emploi des 15 à 64 ans est inférieur à 63,4 % dans la moitié des zones d’emploi, valeur de la zone d’emploi d’Issoire en Auvergne.

Toutefois, pour certaines zones d’emploi, le lien entre taux d’activité et taux d’emploi est moins fort. Certaines zones rurales possèdent en effet un taux d’emploi supérieur à la moyenne nationale et un taux d’activité plus faible en raison d’un chômage faible : les zones d’emploi Lozère en Languedoc-Roussillon, Mauriac en Auvergne, Ussel dans le Limousin par exemple. À l’inverse, certaines zones ont un taux d’emploi plus faible, relativement aux autres zones, que ne l’est leur taux d’activité, en raison d’un chômage plus élevé : Libourne en Aquitaine, Dreux en Centre, Mulhouse en Alsace, par exemple.

De niveaux de mobilisation de la main-d’oeuvre contrastés entre l’Est, l’Ouest et le bassin parisien d’une part et le Nord, le Sud et les Dom d’autre part

De niveaux de mobilisation de la main-d’oeuvre contrastés entre l’Est, l’Ouest et le bassin parisien d’une part et le Nord, le Sud et les Dom d’autre part

Source : Insee RP 2009 - 2007 pour Mayotte

Définitions

Le taux d’emploi d’une classe d’âge est calculé en rapportant le nombre d’individus de la classe ayant un emploi au nombre total d’individus dans la classe. Il peut être calculé sur l’ensemble de la population d’un pays, mais on se limite le plus souvent à la population en âge de travailler (généralement définie, en comparaison internationale, comme les personnes âgées de 15 à 64 ans), ou à une sous-catégorie de la population en âge de travailler.

 

http://insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=0&ref_id=atlas-zone-emploi-2010&page=donnees-detaillees/atlas-zone-emploi-2010/fiches/tx-emploi-15-64ans.htm

Publié dans Bassin Parisien

Commenter cet article