De la commune aux « länder », Déclaration de Catherine Peyge maire de Bobigny à propos de la Métropole du Grand Paris

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

 

 

Déclaration de Catherine Peyge maire de Bobigny à propos de la Métropole du Grand Paris :

 

Le scénario adopté par la commission des lois de l’Assemblée nationale, quant à la future métropole du Grand Paris est de toute évidence une très mauvaise nouvelle. En tant que maire de la ville préfecture de Seine-Saint-Denis, je n’ai pas été consultée sur ce projet.

Ce projet de métropole, tel qu’il est imaginé, entérinera, de fait, la mise sous tutelle des collectivités territoriales, en particulier les communes et les départements. Si on veut la disparition des communes, on ne s’y prendrait pas autrement et pourquoi voudrait-on la disparition des communes ? C’est contre un tel processus que s’élèvent actuellement par pétition et divers moyens plus d’un million d’habitants des Bouches-du-Rhône.

L’effet le plus grave c’est sans aucun doute d’écarter les citoyens de l’accès aux pratiques démocratiques qui se sont instituées dans la plupart des communes de la région parisienne au fil des années. Ce sont dans les communes que s’élaborent toutes les solutions pensées avec les citoyens qui deviennent par la suite des mesures politiques.

Aucun gouvernement n’avait encore poussé le bouchon aussi loin …

 

 

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article