26 projets retenus pour le développement économique du Grand Paris

Publié le par Observatoire Rémois du Bassin Parisien

(AFP) - Vingt-six projets ont été retenus pour encourager le développement économique du Grand Paris, leur permettant de se répartir pour 2,7 millions d'euros de subventions, dans le cadre d'un appel d'offre lancé par la préfecture d'Ile-de-France, a annoncé mercredi le préfet Daniel Canepa.

 


Le préfet de région avait lancé en février cet appel à projets afin de soutenir les dynamiques créées par les différents Contrats de développement territorial (CDT) signés entre les collectivités locales et l'Etat: Paris-Saclay, Le Grand Roissy, Paris-Le Bourget, Paris Biotech Vallée, Paris-La Défense, le Territoire de la création au Nord de Paris, La Cité Descartes à l'Est de Paris ou encore le territoire de la Confluence Seine-Oise.

Deux types de projets ont été retenus: ceux portant sur le développement économique, et ceux concernant les ressources humaines, pour intégrer le développement de l'emploi.

Sur 55 projets déposés, 17 projets locaux répartis dans les CDT du Grand Paris et neuf projets qui concernent plus largement toute l'Ile-de-France ont été retenus, soit 26 au total.

Le comité de sélection a retenu plus particulièrement les projets "ayant une adéquation forte avec les objectifs du Grand Paris", a souligné le préfet. L'AGEFOS-PME, créé en 1972 par des partenaires sociaux, recevra ainsi une subvention de 100.000 euros sur un budget prévu de 571.000 euros pour élever les niveaux de compétence des salariés dans les pôles de développement et en apportant des soutiens stratégiques et techniques aux TPE-PME.

Biopar Cancer Campus, qui a l'intention de créer un campus scientifique et technologique de niveau international consacré au cancer, en s'appuyant sur l'Institut Gustave Roussy et ses partenaires, aura une subvention de 140.000 euros sur un budget de 596.000.

Souvent présenté comme la mise en service de nouveaux réseaux de transports en commun en Ile-de-France, le projet du Grand Paris a pour objectif principal le développement durable de l'économie et de l'emploi dans la région.

Il prévoit un futur métro en rocade autour de la capitale, d'une longueur totale de 200 km et comprenant 70 nouvelles gares, devant être achevé vers 2025.

Les CDT doivent organiser autour de ce réseau la vie de la population: logements, urbanisme, transports complémentaires, développement économique..

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2012) Agence France-Presse »

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article